1. Le visiophone.

Перевод текста.

Frank est en vacances chez son oncle Pierre. Son oncle se passionne pour l’informatique. Il a promis à son neveu une surprise. Un jour, Pierre compose un numéro sur le clavier du nouveau téléphone, approche l’écouteur de l'oreille de Frank. Soudain, sur l'écran ovale qui s'est allumé, on voit apparaître le visage de Cécile.
— Maman!
— Mon garçon!
— Je te vois, maman.
— Moi aussi, mon amour.
— Vous avez reçu les mêmes appareils que les nôtres?
— Oui, et ça n'a pas été facile à brancher. Mais voilà, c'est fait. Tu vas bien?
— Oui, et toi?... Pourquoi es-tu couchée sur le ventre?
— Moi, pas du tout! Je suis couchée sur le dos.
— Elle dit qu’elle est couchée sur le dos, répète Frank à Pierre...
— Je ne t'entends pas bien, crie Cécile. Demande à Pierre si c'est normal.
— Ce qui n’est pas normal, s'énerve Pierre après avoir saisi énergiquement le combiné, c'est que tu semblés être sur le ventre alors que tu affirmes que tu es couchée sur le dos.
— Je n’y peux rien, se plaint Cécile. Ne crie pas comme ça. Tu es sûr que tu n’as pas branché les fils à l’envers?
Pierre admet difficilement qu'il s’est trompé. Frank reprend le téléphone.
— Pourquoi vous ne m'avez pas écrit? reproche-t-il à ses parents.
— Pierre nous avait promis très vite le visiophone, répond Didier (le père de Frank).
Nous pensions te parler un jour et te voir...
— Quand même... Quand même, j'aimerai bien une lettre de vous, dit Frank d’une foute petite voix. Pour avoir quelque chose de vous.

D'après Michèle Kahn, «Un ordinateur bien ordinaire».

СКАЧАТЬ ПЕРЕВОД
Наверх
© 2017—2020 Wikistory.ru Все права защищены.