8. «La peur».

Lisez le passage ci-dessous. Trouvez les verbes eu passé simple et au passé composé. Dites leurs infinitifs, expliquez leur emploi.

On remonta sur le pont après dîner. Devant nous, la Méditerranée n’avait pas un frisson sur toute sa surface. Le vaste bateau glissait, jetant sur le ciel un gros serpent de fumée noire.
Nous étions là, six ou huit, silencieux, admirant, l'œil tourné vers l'Afrique lointaine où nous allions. Le commandant, qui fumait un cigare au milieu de nous, reprit soudain la conversation du dîner.
— Oui, j’ai eu peur ce jour-là. Mon navire est resté six heures avec ce rocher dans le ventre, battu par la mer. Heureusement que nous avons été recueillis, vers le soir, par un charbonnier anglais qui nous aperçut.
Alors un grand homme à figure brûlée, à l’aspect grave, un de ces hommes qu'on sent avoir traversé de longs pays inconnus, parla pour la première fois:
— Vous dites, commandant, que vous avez eu peur; je n’en crois rien. Vous vous trompez sur le mot et sur la sensation que vous avez éprouvée. Un homme énergique n’a jamais peur en face du danger pressant. Il est ému, agité, anxieux; mais la peur, c’est autre chose. C’est quelque chose d’effroyable, une sensation atroce, un spasme affreux de la pensée et du cœur, don’t le souvenir seul donne des frissons d’angoisse. Mais cela n’a lieu, quand on est brave, ni devant une attaque, ni devant la mort inévitable: cela a lieu dans certaines circonstances anormales, sous certaines influences mystérieuses en face de risques vagues.
Moi, j’ai deviné la peur en plein jour, il y a dix ans environ. Je l’ai ressentie, l’hiver dernier, par une nuit de décembre.
Et, pourtant, j’ai traversé bien des hasards, bien des aventures qui semblaient mortelles. Je me suis battu souvent. J’ai été laissé pour mort par des voleurs. J’ai été condamné à être pendu, en Amérique, et jeté à la mer du pont d’un bâtiment sur les côtes de Chine. Chaque fois je me suis cru perdu, j'en ai pris immédiatement mon parti, sans regrets.
Mais la peur, ce n’est pas cela. Eh bien! voici ce qui m’est arrivé sur cette terre d’Afrique.

«La peur», par Guy de Maupassant

СКАЧАТЬ ОТВЕТ
Наверх
© 2017—2021 Wikistory.ru Все права защищены.