8. Un sportif et les journalistes.

Mettez les verbes entre parenthèses aux temps qui conviennent.

— Vous êtes célèbre et heureux parce que vous êtes le premier tennisman français. On dit même que vous aimez tellement le tennis que si vous (devoir) ... choisir entre le tennis et le mariage, vous (choisir) ... le tennis. Est-ce bien vrai?
— Je vais répondre à cette étrange question mais sans plaisir, car si le tennis est ma profession, le mariage représente ma vie privée. Entre ces deux, s'il y (avoir) ... un choix à faire, je le (faire) ... avec ma femme. Je ne le (faire) ... certainement pas avec un journaliste!
— Pourquoi? Vous n'aimez pas les journalistes? Si les journalistes (cesser) ... de vous interviewer ou de vous photographier, vous (être) ... sûrement déçu!
— Ecoutez, j'ai vécu très longtemps sans le secours des médias. Si un jour il n'y (avoir) ... plus de journalistes, ni de reporters à ma porte, je (être) ... très content! Si vous et vos confrères vous me (laisser) ... tranquille, je (pouvoir) ... enfin vivre vraiment heureux avec ma femme!
— Mais si on ne (parler) ... plus de vous dans les journaux, votre carrière de champion (être) ... -elle aussi brillante?
— Vous savez, si on (arrêter) ... de parler de moi dans les journaux, je (être) ... toujours aussi connu dans le monde de tennis mais je ne (être) ... certainement plus une sorte de vedette et je (vivre) ... très bien!
— Une dernière question. Si vous (vouloir) ... formuler un souhait, quel (être) ... ce souhait?
— Si j'(avoir) ... un désir, ce (être) ... de continuer à être le meilleur tennisman, le plus longtemps possible! Mais c'est tout simplement impossible!

СКАЧАТЬ ОТВЕТ
Наверх
© 2017—2021 Wikistory.ru Все права защищены.